Mélanie Perrier

Résidence danse

Mélanie Perrier aime offrir aux spectateurs l’opportunité de prendre le risque d’être touché. Elle fonde son travail sur la bienveillance, l’attention portée aux corps des danseurs et à ceux du public, pour une « virtuosité de la relation à l’autre ». Pendant près de dix ans, la chorégraphe a expérimenté les champs de la performance, et du geste avant de centrer sa démarche sur la danse. En 2010, elle fonde la compagnie 2minimum, dont la recherche essentielle se fonde sur la relation à l’autre. Elle cherche ainsi à proposer de nouveaux modes de relation aux spectateurs, tant dans ses spectacles que dans ses rencontres-ateliers ou écrits. Chercheuse au sein du Laboratoire du geste, qu’elle a fondé en 2005, Mélanie Perrier n’a de cesse d’articuler la pratique de la danse à la pensée théorique du geste et à son accessibilité auprès du plus grand nombre.

En lien

le site web